Méditation biblique: Dt 31- Josué ou la foi en action_Partie 1

Lecture : 

Dt.31/1-8 : « Moïse adressa encore ces paroles à tout Israël: Aujourd’hui, leur dit-il, je suis âgé de cent vingt ans, je ne pourrai plus sortir et entrer, et l’Eternel m’a dit: Tu ne passeras pas ce Jourdain.
L’Eternel, ton Dieu, marchera lui-même devant toi, il détruira ces nations devant toi, et tu t’en rendras maître. Josué marchera aussi devant toi, comme l’Eternel l’a dit.
L’Eternel traitera ces nations comme il a traité Sihon et Og, rois des Amoréens, qu’il a détruits avec leur pays. L’Eternel vous les livrera, et vous agirez à leur égard selon tous les ordres que je vous ai donnés.
Fortifiez-vous et ayez du courage! Ne craignez point et ne soyez point effrayés devant eux; car l’Eternel, ton Dieu, marchera lui-même avec toi, il ne te délaissera point, il ne t’abandonnera point. Moïse appela Josué, et lui dit en présence de tout Israël: Fortifie-toi et prends courage, car tu entreras avec ce peuple dans le pays que l’Eternel a juré à leurs pères de leur donner, et c’est toi qui les en mettras en possession.
L’Eternel marchera lui-même devant toi, il sera lui-même avec toi, il ne te délaissera point, il ne t’abandonnera point; ne crains point, et ne t’effraie point. »

Contexte :

Après quarante années d’errance dans le désert, la deuxième génération du peuple de Dieu s’apprête à bénéficier de la promesse faîte à Abraham : Nbr.14/26-33 : « L’Eternel parla à Moïse et à Aaron, et dit:
Jusqu’à quand laisserai-je cette méchante assemblée murmurer contre moi? J’ai entendu les murmures des enfants d’Israël qui murmuraient contre moi. Dis-leur: Je suis vivant! dit l’Eternel, je vous ferai ainsi que vous avez parlé à mes oreilles. Vos cadavres tomberont dans ce désert. Vous tous, dont on a fait le dénombrement, en vous comptant depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, et qui avez murmuré contre moi,
vous n’entrerez point dans le pays que j’avais juré de vous faire habiter, excepté Caleb, fils de Jephunné, et Josué, fils de Nun. Et vos petits-enfants, dont vous avez dit: Ils deviendront une proie! je les y ferai entrer, et ils connaîtront le pays que vous avez dédaigné. Vos cadavres, à vous, tomberont dans le désert; et vos enfants paîtront quarante années dans le désert, et porteront la peine de vos infidélités, jusqu’à ce que vos cadavres soient tous tombés dans le désert. » Nbr.26/63-65 : « Tels sont ceux des enfants d’Israël dont Moïse et le sacrificateur Eléazar firent le dénombrement dans les plaines de Moab, près du Jourdain, vis-à-vis de JérichoParmi eux, il n’y avait aucun des enfants d’Israël dont Moïse et le sacrificateur Aaron avaient fait le dénombrement dans le désert de Sinaï. Car l’Eternel avait dit: ils mourront dans le désert, et il n’en restera pas un, excepté Caleb, fils de Jephunné, et Josué, fils de Nun. »
Dt.34/1-4 : « Moïse monta des plaines de Moab sur le mont Nebo, au sommet du Pisga, vis-à-vis de Jéricho. Et l’Eternel lui fit voir tout le pays: Galaad jusqu’à Dan, tout Nephthali, le pays d’Ephraïm et de Manassé, tout le pays de Juda jusqu’à la mer occidentale, le midi, les environs du Jourdain, la vallée de Jéricho, la ville des palmiers, jusqu’à Tsoar. L’Eternel lui dit: C’est là le pays que j’ai juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob, en disant: Je le donnerai à ta postérité. Je te l’ai fait voir de tes yeux; mais tu n’y entreras point. »1. Dt.31/4 : « L’Eternel traitera ces nations comme il a traité Sihon et Og, rois des Amoréens, qu’il a détruits avec leur pays. »Dieu lance le signal de la conquête :Dt.2/24 :  « Levez-vous, partez, et passez le torrent de l’Arnon. Vois, je livre entre tes mains Sihon, roi de Hesbon, l’Amoréen et son pays. Commence la conquête, fais-lui la guerre! »

Pourquoi, Dieu ordonne à son peuple à faire la guerre contre les Amoréens?

La bible révèle que c’est un jugement de la part de Dieu. Les Amoréens avaient été cités au temps d’Abraham où Dieu manifesta sa patience envers ce peuple durant plus de 400 ans : Gen.15/16 : « Et l’Eternel dit à Abram: Sache que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera point à euxils y seront asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans. Mais je jugerai la nation à laquelle ils seront asservis, et ils sortiront ensuite avec de grandes richesses. Toi, tu iras en paix vers tes pères, tu seras enterré après une heureuse vieillesse. A la quatrième génération, ils reviendront icicar l’iniquité des Amoréens n’est pas encore à son comble. »

Quelles étaient leurs  iniquités ?

Ils sacrifiaient leurs enfants aux idoles : Lév.20/1-23 : « 1L’Eternel parla à Moïse, et dit: 2Tu diras aux enfants d’Israël: Si un homme des enfants d’Israël ou des étrangers qui séjournent en Israël livre à Moloc l’un de ses enfants, il sera puni de mort: le peuple du pays le lapidera. 3Et moi, je tournerai ma face contre cet homme, et je le retrancherai du milieu de son peuple, parce qu’il a livré de ses enfants à Moloc, souillé mon sanctuaire et profané mon saint nom. 4Si le peuple du pays détourne ses regards de cet homme, qui livre de ses enfants à Moloc C’était quoi ce sacrifice à Moloc : Ps.106/38 : « Ils répandirent le sang innocent, Le sang de leurs fils et de leurs filles, Qu’ils sacrifièrent aux idoles de CanaanEt le pays fut profané par des meurtres. »

Mais aussi, on peut lire dans Lév.20/1-23 : Ils invoquaient les esprits, ils commettaient le parricide, l’immoralité sexuelle (L’adultère, l’inceste, l’homosexualité, la polygamie, la zoophilie) : «  Vous ne suivrez point les usages des nations que je vais chasser devant vous; car elles ont fait toutes ces choses, et je les ai en abomination. »

Si Dieu demandait leur extermination, c’est qu’il craignait de voir son peuple se corrompre à leur contact. Malheureusement cela arriva car ils n’avaient pas exécuter l’ordre de Dieu intégralement :Dt.20/17-18 : « Car tu dévoueras ces peuples par interdit, les Héthiens, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens, et les Jébusiens, comme l’Eternel, ton Dieu, te l’a ordonné, afin qu’ils ne vous apprennent pas à imiter toutes les abominations qu’ils font pour leurs dieux, et que vous ne péchiez point contre l’Eternel, votre Dieu. » Or, Ps.106/34-38 : « Ils ne détruisirent point les peuples Que l’Eternel leur avait ordonné de détruire. Ils se mêlèrent avec les nations, Et ils apprirent leurs œuvres. Ils répandirent le sang innocent, Le sang de leurs fils et de leurs filles, Qu’ils sacrifièrent aux idoles de Canaan, Et le pays fut profané par des meurtres. »2. Dt.31/1-8 : « Moïse adressa encore ces paroles à tout Israël:[…] Josué marchera aussi devant toi, comme l’Eternel l’a dit. »

Qui était Josué ?

Il était l’assistant de Moïse (Ex.24/14 ;33/11 ;40/16). C’est Moïse qui donna le nom de Josué (Le salut est l’Eternel) à Hosée (Sauve) : Nbr.13/10,16).Il fut choisi pour sélectionner des combattants et combattre les Amalécites (Ex.17/9-15)Il était avec Moïse lorsque le peuple se construisit le veau d’or (Ex.32/17).Il avait accès à la tente d’assignation comme Moïse (Ex.33/11). Il fut témoin, en plus des prodiges de Dieu en Egypte et durant les quarante années d’errance, des victoires de l’Eternel contre Sihon le roi des Amoréens et Ogroi de Basan dont le lit de fer mesurait quatre mètres de long sur deux mètres de large (Dt.3/1-2,11,21)Il était le seul rescapé avec Caleb de l’extermination de sa génération(Nbr.14/30) car il avait avec son frère d’arme « pleinement suivi la voie de l’Eternel : Nbr.32/12 » au point de se faire lapider par le peuple qu’ils exhortaient fermement à compter sur la protection de l’Eternel pour entrer dans le pays promis (Nbr.13/30-33 ; 14/1-12).IL avait aussi d’autre qualités, notamment deux autres qualités indispensables pour être le conducteur du peuple de Dieu : Un cœur de berger, telle fût la demande de Moïse à Dieu : Nbr.27/16-17 : « Que l’Eternel, le Dieu des esprits de toute chair, établisse sur l’assemblée un homme qui sorte devant eux et qui entre devant eux, qui les fasse sortir et qui les fasse entrer, afin que l’assemblée de l’Eternel ne soit pas comme des brebis qui n’ont point de berger ».Mais c’était aussi un homme patient car il n’a jamais manifesté l’impatience de prendre la place de Moïse alors qu’il savait qu’il était pressenti pour ce poste de haute responsabilité: Dt.3/21-22 : « En ce temps-là, je donnai des ordres à Josué, et je dis: Tes yeux ont vu tout ce que l’Eternel, votre Dieu, a fait à ces deux rois: ainsi fera l’Eternel à tous les royaumes contre lesquels tu vas marcher. Ne les craignez point; car l’Eternel, votre Dieu, combattra lui-même pour vous. »

Pourquoi le choix fut porté sur lui ?

Au vu de son cv exceptionnel, il fut choisi sur la base d’un critère autrement plus élevé : Nbr.27/18 : « Et l’Eternel dit à Moise: Prends Josué, fils de Nunun homme en qui est l’Esprit, et pose ta main sur lui. »

Qu’est-ce l’Esprit ?

Selon la parole de Dieu :- L’Esprit est la  3ème personne de la trinité : Mat.28/19 : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, » ;– L’Esprit est pourvu de pensée : Rom.8/27 : « celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, » ;– L’Esprit est une personne : on peut l’attrister, lui mentir : Act.5/3 : «  Pierre lui dit: Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point que tu mentes au Saint-Esprit » ;

Quel est son rôle ?- Il enseigne : Jean.14/26 :  « Mais le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. » ;– Il témoigne : Jean.15/26 : « Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi; » 1Cor.12/3 :  « C’est pourquoi je vous déclare que nul, s’il parle par l’Esprit de Dieu, ne dit: Jésus est anathème! et que nul ne peut dire: Jésus est le Seigneur! si ce n’est par le Saint-Esprit. » ;– Il conduit : Jean.16/13 :« Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. » ;– Il convainc : Jean.16/8 :  « Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement:[…] »

L’Esprit était présent auprès :– Notre Seigneur fut lui aussi conduit par l’Esprit dans le désert avant de commencer son ministère (Mat.4/1). « Jésus, revêtu de la puissance de l’Esprit, retourna en Galilée » :Lc.4/14 ; « L’Esprit du Seigneur est sur moi » :Lc.4/18. – Les apôtres aussi reçurent le Saint-Esprit le jour de la Pentecôte (Act.2/1,4).– Les enfants de Dieu sont animés par l’Esprit (Rom.8/9).

Comment un homme, une femme savent qu’ils sont animés par l’Esprit ?

Les enfants de Dieu qui ont reçu l’Esprit de Christ au moment de leur conversion, lui appartiennent et deviennent par conséquents héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ (Rom.8/10,17).De ce faitIls sont préoccupés par ce qui est de l’Esprit et s’efforcent par l’Esprit de faire mourir les manières naturelles du corps qui s’opposent à la volonté de Dieu(Rom.8/5,13). C’est pourquoi, l’épître de Pierre, inspiré par l’Esprit car toute Ecriture est inspirée de Dieu (2.Tim.3/16),nous dirige vers les pensées de Christ qui doivent rendre conforme notre nouvelle nature à la volonté de Dieu :1Pi.3/8-9 :  « Enfin, soyez tous animés des mêmes pensées et des mêmes sentiments, pleins d’amour fraternel, de compassion, d’humilité. Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure; bénissez, au contraire, car c’est à cela que vous avez été appelés, afin d’hériter la bénédiction. »1Pi.4/1-2 : « Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché, afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair. » Car la bible est claire à ce sujet : Eph.6/12 : « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. » Voilà nos Amoréens !

Au-delà de tous dons qu’un enfant du Seigneur puisse avoir, la soumission à l’Esprit de Dieu est la qualité par excellence car ce n’est qu’en étant conduit par l’Esprit que l’on peut faire la volonté de Dieu :Rom.8/5-7 : « Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit. Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix; car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas. »

-Patrick

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s