Méditation biblique: Exode 25 – Le tabernacle

Exode 25/8-9 : « Ils me feront un sanctuaire, et j’habiterai au milieu d’eux. Vous ferez le tabernacle et tous ses ustensiles d’après le modèle que je vais te montrer. »

Cette méditation fera l’objet de plusieurs parties.

Contexte :

Le Seigneur fit sortir avec puissance son peuple d’Egypte : Exode 14/30 : « En ce jour, l’Eternel délivra Israël de la main des Egyptiens; et Israël vit sur le rivage de la mer les Egyptiens qui étaient morts. Israël vit la main puissante que l’Eternel avait dirigée contre les Egyptiens. Et le peuple craignit l’Eternel, et il crut en l’Eternel et en Moïse, son serviteur. » Cependant, malgré les preuves manifestes de la bienveillance de Dieu, le peuple démontre sa reconnaissance par des querelles auprès de Moïse et des provocations à l’encontre de Dieu : Exode :17/7 : « Moïse donna à ce lieu le nom de Massa et Meriba, parce que les enfants d’Israël avaient contesté, et parce qu’ils avaient tenté l’Eternel, en disant: L’Eternel est-il au milieu de nous, ou n’y est-il pas? » En réponse, Dieu montre plus fortement son amour pour ce peuple en concluant une alliance : Exode 24/8 : « Moïse prit le sang, et il le répandit sur le peuple, en disant: Voici le sang de l’alliance que l’Eternel a conclue avec vous selon toutes ces paroles. » Suite à cela, il ordonne aux Israélites, par l’entremise de Moïse, de construire un sanctuaire pour qu’Il habite au milieu d’eux : Exode : 25/8.

Qu’est -ce qu’un sanctuaire ?
Du latin sanctuarium (lieu dédié, consacré, réservé au culte de divinités). Dans le monde, il existe un grand nombre de sanctuaires (sanctuaire bouddhiste, sanctuaire musulman, sanctuaires mariaux, etc.)

Que signifie tabernacle ?
Cela signifie tente.

De quels matériaux était composé le sanctuaire ?

Exode 25/3-7 : « Voici ce que vous recevrez d’eux en offrande: de l’or, de l’argent et de l’airain; des étoffes teintes en bleu, en pourpre, en cramoisi, du fin lin et du poil de chèvre; des peaux de béliers teintes en rouge et des peaux de dauphins; du bois d’acacia; de l’huile pour le chandelier, des aromates pour l’huile d’onction et pour le parfum odoriférant; des pierres d’onyx et d’autres pierres pour la garniture de l’éphod et du pectoral. »

Si les sanctuaires en général s’agrémentaient de matériaux somptueux, d’ornementations finement ouvragées en l’honneur du dieu ou des dieux révérés, il est à noter que pour le sanctuaire de l’Eternel, rien n’était laissé à l’initiative de l’homme et que chaque détail composant le tabernacle traduisait la pensée du Seigneur : Exodes 25/9 : « Vous ferez le tabernacle et tous ses ustensiles d’après le modèle que je vais te montrer.»

Vue d’ensemble :

Le tabernacle était situé au milieu des 12 tribus : « Ceux qui camperont à l’est, du côté du soleil levant : Juda, Issacar, Zabulon. » : Nombres 2/3-9 ; « Au sud : Ruben, Siméon, Gad. » : Nombres 2/10-16 ; « A l’ouest : Ephraïm, Manassé, Benjamin. » : Nombres 2 /18-24 ; « Au nord : Dan, Aser, Nephtali. » : Nombres : 2/25-31.

A l’est : Moïse, Aaron son frère et ses fils campaient devant le tabernacle : Nombres 3/38 : « Moïse, Aaron et ses fils campaient devant le tabernacle, à l’orient, devant la tente d’assignation, au levant; ils étaient chargés de la responsabilité du sanctuaire au nom des israélites ; et si quelqu’un d’autre s’en approchait, il devait être puni de mort. »

Répartition des fils de Lévi :

Au sud : Les clans des Kehathites: Nombres 3/29-32 :  « Les familles des fils de Kehath campaient au côté méridional du tabernacle.[…] On remit à leurs soins l’arche, la table, le chandelier, les autels, les ustensiles du sanctuaire, avec lesquels on fait le service, le voile et tout ce qui en dépend. Le chef des chefs des Lévites était Eléazar, fils du sacrificateur Aaron; il avait la surveillance de ceux qui étaient chargés des soins du sanctuaire. »

A l’ouest : Les clansdes Guershonites : Nombres 3/23-26 : « Les familles des Guerschonites campaient derrière le tabernacle à l’occident.[…] Pour ce qui concerne la tente d’assignation, on remit aux soins des fils de Guerschon le tabernacle et la tente, la couverture, le rideau qui est à l’entrée de la tente d’assignation; les toiles du parvis et le rideau de l’entrée du parvis, tout autour du tabernacle et de l’autel, et tous les cordages pour le service du tabernacle. »

Au nord : Les clans de Merari :Nombres 3/35-37 : « Le chef de la maison paternelle des familles de Merari était Tsuriel, fils d’Abihaïl. Ils campaient du côté septentrional du tabernacle. On remit à la garde et aux soins des fils de Merari les planches du tabernacle, ses barres, ses colonnes et leurs bases, tous ses ustensiles et tout ce qui en dépend; les colonnes du parvis tout autour, leurs bases, leurs pieux et leurs cordages. »

Descriptifs de la tente d’assignation : Ensemble comprenant la tente et le parvis

Le parvis et son entrée : Mesures selonune échelle approximative : 1 coudée = 50 cm à 55 cm)

Le pourtour de la tente d’assignation mesurait 50 m x 25 m. Il était constitué de toiles en fin lin retors de 2,5 m de haut soutenues par des colonnes reposant sur des bases en bronze. Le tout était maintenu par des crochets et des tringles d’argent : Exode.27/9-19.

L’entrée se situait du côté est. Elle se faisait à travers un rideau de 10 m de large sur 2,5 m de hauteur qui donnait accès à l’intérieur du parvis. Cette unique porte d’entrée se caractérisait par ses couleurs : bleu, pourpre et cramoisi avec du fin lin retors : Exode.27/13-16.

Le tabernacle

Au-dessus des toiles qui entouraient la cour intérieure, on pouvait voir en prenant un certain recul de l’extérieur, le sommet du tabernacle dont les mesures étaient : 15 m (Longueur) x 5 m (largeur) x 5m (Hauteur) : Exode.26/15-22. Il était constitué de deux parties : le lieu saint où seuls les sacrificateurs avaient accès :Héb.9/2 ,6 et le lieu très saint où seul le souverain sacrificateur avait l’autorisation de Dieu d’y entrer : Héb.9/3, 7.

Particularité

Le tabernacle, contrairement aux autres sanctuaires des peuples alentours, était démontable et transportable. Ce qui symbolisait la constante présence de Dieu en tous lieux.

Que nous enseigne l’ensemble de ces passages bibliques  sur la nature de Dieu?

Dieu est saint : La blancheur des toiles de fin lin qui entourait l’ensemble de la tente marquait une séparation entre les Israélites et Dieu. Cette séparation symbolisait une mise à distance entre l’état de pécheur de l’israélite et la sainteté de Dieu. D’ailleurs, plus on se rapprochait de la toile et plus la vision du sommet du tabernacle où Dieu apparaissait à Moïse sur le propitiatoire (Nbr.7/89), disparaissait. Au pied des toiles, le pécheur était confronté à l’immuable hauteur et blancheur de cette barrière comme pour dire que l’accès à Dieu est défendu par sa sainteté.

Dieu est amour : Malgré l’indignité de l’homme par sa nature pècheresse, le Dieu saint désir habiter au milieu de son peuple.

Dieu ne fait pas de favoritisme : Vue la disposition des tribus autour du tabernacle, Dieu montre qu’Il ne fait point de favoritisme mais qu’ Il a le désir de rassembler ses enfants comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes comme le dira tristement le Seigneur face à la rébellion des responsables du Temple : Luc.13/34.

Dieu est juste :
Si les hommes de la tribu de Lévi devaient s’occuper seuls du sanctuaire, c’est qu’ils étaient revenus de leur propre gré à l’Eternel après que le peuple tout entier se soit prosterné devant le veau d’or : Exode.32/26-29.

Il est un Dieu d’ordre : Il donne à chaque famille de Lévi, un emplacement et des responsabilités mais aussi des emplacements pour les 12 tribus autour du tabernacle.

Il est souverain : C’est lui seul qui donne les modalités d’accès à sa personne. Pour entrer dans le parvis, l’Israélite devait obligatoirement passer par la seule porte d’entrée existante autour du parvis.

C’est lui seul qui donnait l’ordre de camper ou de partir selon la direction qu’il indiquait : Nbr.9/23 : « Ils campaient sur l’ordre de l’Eternel, et ils partaient sur l’ordre de l’Eternel; ils obéissaient au commandement de l’Eternel, sur l’ordre de l’Eternel par Moïse. »

Il est humble : Contrairement aux peuples de l’antiquité qui dressaient pour leurs divinités d’imposants sanctuaires, ostentatoirement décorés, ouvragés, le tabernacle se caractérisait par ses dimensions modestes et d’une apparence sans véritablement d’attrait : une construction d’un plan très simple : une tente de forme rectangulaire, recouverte d’une couverture de peaux de dauphin de teinte sombre.

Quel lien pouvons-nous faire entre le tabernacle de Dieu avec Jésus-Christ ?

Jean.14/9 :  « Celui qui m’a vu, a vu le Père. » dit Jésus.

Jésus possédait la même nature et les pensées de Dieu :

Jean 15:13 : «  Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. »

  • Pas de favoritisme : Jean.3/16 : « Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé,afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle.Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »

Matthieu 11:29 : «  Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. »

  • Il est saint : Jean.8/46 :  « Qui de vous me convaincra de péché? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas? »
  • Il est le seul accès au Père :

Jean 14:6 Jésus lui dit: « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »

Jean.10/1 : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand. »

Jean.10/7-10 :  « Jésus leur dit encore: En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands; mais les brebis ne les ont point écoutés. Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. »

  • Il est présent : Mat.28/20 : « […] Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »

Conclusion

Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob qui s’était révélé à Moïse au travers d’un buisson ardent avait le désir non seulement de sauver son peuple contre les oppresseurs mais aussi d’habiter au milieu de lui. La construction du tabernacle avait pour but d’instruire les israélites sur la véritable nature de Dieu et d’avoir une relation avec eux au quotidien au cœur même du désert. Or le plan de Dieu était que son peuple puisse être une bénédiction pour les nations : Gen.22/18 : « Toutes les nations de la terre seront bénies en ta descendance. » Pour cela, Israël devait être enseigner par les lois et les commandements de Dieu pour être prêt à recevoir dans son sein le sauveur du monde : Jean1/14 : « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

Il est à souligner que le verbe habiter en grec signifie : « Habiter sous une tente ».

Les similitudes que nous avons pu constater entre le tabernacle et Jésus sont la volonté de Dieu. Car la construction du tabernacle selon le modèle voulu par Dieu présentait par avance toutes les caractéristiques de notre divin modèle : Jésus-Christ !

-Patrick

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s