Méditation biblique: Exode 3 v.1-22 – Dieu se fait connaître

INTRODUCTION

Par suite d’une famine, Jacob partit de Canaan pour rejoindre son fils Joseph gouverneur d’Egypte. Le nombre total des personnes de la famille de Jacob qui vinrent en Egypte était de 70. (Gen : 46/27). Israël s’installa donc en Egypte dans la région de Gosen. Ils acquirent des propriétés, eurent des enfants et devinrent très nombreux. (Gen : 47/27). Selon Exode 12/40, le séjour d’Israël en Egypte dura 430 ans. Pendant ce long séjour Dieu ne se manifesta pas, il semble avoir gardé le silence pendant 4 siècle…

Lectures :

Gen 15/13-14 (Prophétie de l’esclavage du peuple d’Israël) ;

‘ Il dit à Abram : Sache que tes descendants séjourneront en immigrés dans un pays qui n’est pas le leur ; ils y seront esclaves, et on les affligera pendant quatre cents ans. Mais je jugerai la nation dont ils auront été les esclaves, et ils sortiront ensuite avec de grands biens. ‘

Exode 3/1-22 (Dieu se fait connaître).

‘ Moïse faisait paître le petit bétail de Jéthro, son beau-père, qui était prêtre de Madiân ; il mena le troupeau au-delà du désert et arriva à la montagne de Dieu, à l’Horeb. Le messager du Seigneur lui apparut dans un feu flamboyant, du milieu d’un buisson. Moïse vit que le buisson était en feu, mais que le buisson ne se consumait pas. Moïse dit : Je vais faire un détour pour voir ce phénomène extraordinaire : pourquoi le buisson ne brûle-t-il pas ? Le S eigneur vit qu’il faisait un détour pour voir ; alors Dieu l’appela du milieu du buisson : Moïse ! Moïse ! Il répondit : Je suis là ! Dieu dit : N’approche pas d’ici ; ôte tes sandales de tes pieds, car le lieu où tu te tiens est une terre sacrée. Il ajouta : Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob. Moïse se détourna, car il avait peur de diriger ses regards vers Dieu. Le Seigneur dit : J’ai bien vu l’affliction de mon peuple qui est en Egypte, et j’ai entendu les cris que lui font pousser ses tyrans ; je connais ses douleurs. Je suis descendu pour le délivrer de la main des Egyptiens et pour le faire monter de ce pays vers un bon et vaste pays, un pays ruisselant de lait et de miel, là où habitent les Cananéens, les Hittites, les Amorites, les Perizzites, les Hivvites et les Jébusites. Maintenant, les cris des Israélites sont venus jusqu’à moi, et j’ai vu l’oppression que les Egyptiens leur font subir. Maintenant, va, je t’envoie auprès du pharaon ; fais sortir d’Egypte mon peuple, les Israélites ! Moïse dit à Dieu : Qui suis-je pour aller auprès du pharaon et pour faire sortir d’Egypte les Israélites ? Dieu dit : Je serai avec toi ; et voici quel sera pour toi le signe que c’est moi qui t’envoie : quand tu auras fait sortir d’Egypte le peuple, vous servirez Dieu sur cette montagne. Moïse dit à Dieu : Supposons que j’aille vers les Israélites et que je leur dise : « Le Dieu de vos pères m’a envoyé vers vous. » S’ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je ? Dieu dit à Moïse : Je serai qui je serai. Et il ajouta : C’est ainsi que tu répondras aux Israélites : « “Je serai” m’a envoyé vers vous. » Dieu dit encore à Moïse : Tu diras aux Israélites : « C’est le Seigneur (YHWH), le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, qui m’a envoyé vers vous. » C’est là mon nom pour toujours, c’est mon nom tel qu’on l’évoquera de génération en génération. Va, rassemble les anciens d’Israël et dis-leur : « C’est le Seigneur (YHWH), le Dieu de vos pères, qui m’est apparu – le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Il a dit : “J’interviens pour vous ; à cause de ce qu’on vous fait en Egypte j’ai dit : Je vous ferai monter d’Egypte, où vous êtes affligés, vers le pays des Cananéens, des Hittites, des Amorites, des Perizzites, des Hivvites et des Jébusites, un pays ruisselant de lait et de miel.” » Alors ils t’écouteront. Tu iras, toi et les anciens d’Israël, auprès du roi d’Egypte, et vous lui direz : Le Seigneur (YHWH), le Dieu des Hébreux, est venu à notre rencontre. Maintenant, je te prie, accorde-nous de faire trois journées de marche dans le désert pour offrir des sacrifices au Seigneur , notre Dieu. Je sais bien, moi, que le roi d’Egypte ne vous permettra pas d’y aller, pas même sous l’action d’une main forte. J’étendrai alors la main et je frapperai l’Egypte en y faisant toutes sortes de choses étonnantes. Après cela il vous laissera partir. ‘

1. Contexte historique

La Bible dit qu’un nouveau roi parvint au pouvoir en Egypte, un roi qui ne connut pas Joseph (Ex 1/8). Les historiens bibliques placent l’arrivée de Joseph en Egypte vers la fin du Moyen Empire égyptien où des populations asiatiques avaient envahi le delta du Nil et prirent le pouvoir. Ces envahisseurs furent appelés les Hyksos (cela veut dire : Chefs des pays étrangers). Ce qui explique la nomination d’un ministre sémitique sous un régime d’occupation étrangère. Finalement, ils furent chassés d’Egypte par les princes thébains. C’est l’avènement du Nouvel empire qui va durer 5 siècles. Epoque-sommet de la puissance égyptienne qui va s’ingénier à faire disparaître de leurs monuments, stèles, sarcophages et papyrus toutes traces du séjour des Hyksos. C’est pourquoi Le rabbin André Neher (1914-1988) dit qu’il faudrait traduire le (v8 de Ex 1) par : « Il ne voulait plus le connaître ». Toujours selon Neher : « La servitude et la persécution des Hébreux commence en contrecoup de l’expulsion des Hyksos : une lutte contre le spectre asiatique » et le danger potentiel que pouvait représenter ce peuple de plus en plus nombreux selon le pharaon de l’époque Thoutmès 3 (1478-1425 av J-C).

2. Moïse

Etymologie : La vielle racine égyptienne ms signifie « qui est né de ». Elle signifie donc : fils de… Et Seh (deuxième partie du nom) était l’un des noms du Nil sacré. Donc Ms-seh veut dire « fils du Nil ».

À la suite de la persécution du pharaon qui ordonna de tuer tous les nouveaux nés mâles Hébreux, Moïse fut allaité par sa mère et quand il eut grandi, il fut amené à la fille de pharaon. Hatchepsout l’éduqua comme son fils. Lorsqu’il eut 40 ans, il dut s’enfuir dans le désert de Madian pour avoir tué un soldat égyptien qui brutalisé un esclave hébreu. C’est 40 ans plus tard, qu’un ange lui est apparu dans le désert du mont Sinaï, dans la flamme d’un buisson en feu. Actes 7/30.

Longtemps après le roi d’Egypte mourut. Les Israélites, du fond de l’esclavage, poussaient des cris. Dieu entendit leurs gémissements et se souvint de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob. Il regarda les enfants d’Israël et il eut compassion. Ex 2/25. Il appela Moïse pour qu’il fasse sortir le peuple de Dieu d’Egypte. Ex 3/10.

3. Moïse

avait une connaissance du Dieu de ses ancêtres par l’intermédiaire de ses parents (Amram et Jokébed Ex 6/20). Mais Dieu devait révéler personnellement à Moïse sa nature en rapport à la mission qui lui confierait.

Qu’est-ce que les passages Gen15/13-14 et Ex 3/1-22 nous apprennent de la nature de Dieu ?

Ex 3/1-12NATURE DE DIEU
(V2) : L’ange de l’Eternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d’un buisson. »L’ange de l’Eternel = l’Eternel : cf Jos 5/13 -15 ET 6/1-2 Feu : Symbolise la présence puissante de Dieu : Dn 7/9-10 : Son trône était de flammes et ses roues étaient un feu dévorant. » CONTRASTE Buisson : Humilité : Le Dieu de gloire aurait pu faire rayonner de lumière et de feu le mont Sinaï tout entier mais Dieu choisit de se laisser approcher par sa créature pour entrer en contacte avec elle.
(V4) : L’Eternel vit…Il l’appela : « Moïse ! Moïse ! » (V7) : « J’ai entendu les cris que mon peuple pousse. »Vivant : il voit, il parle, il entend. Il s’adresse personnellement à sa créature. Contrairement aux dieux égyptiens.
(V4) : Moïse répondit : « Me voici ! »Dieu attend une réponse.
(V5) Dieu dit : « Ne t’approche pas d’ici car l’endroit où tu te tiens est une terre sainte. »Sainteté : C’est la première fois que ce mot est employé dans le Pentateuque. Le qualificatif saint définira le plus souvent la nature de Dieu. Il est important pour Dieu que son peuple reflète cette sainteté : Lév 11/45 : « Vous serez saints car je suis saint. »
(V6) : « Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob. »Eternel : « Je suis » : il est le Dieu du présent, du passé et de l’avenir.
(V7) : « J’ai vu la souffrance de mon peuple, j’ai entendu les cris de mon peuple. »Omniprésent.
(V8) : « Je suis descendu pour le délivrer… »Compassion : Il prend part aux souffrances
(V8b) : « Le faire monter dans un bon pays. »Bon : Il a des projets de bonheur pour son peuple.
(V10) : « Je t’enverrai vers pharaon et tu feras sortir mon peuple d’Egypte. »Il envoie en mission. Pour MoÏse : Faire sortir le peuple d’Egypte ; Instruire le peuple selon les commandements de Dieu ; Conduire le peuple sur la terre promise.
(V12) : « Je serais avec toi. »Dieu est avec nous= Emmanuel.
Gen 15/13-14Ex 3/17 ,20-22 (A lire)
« Sache que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera pas à eux. On les réduira en esclaves et on les opprimera pendant 400 ans. Cependant, la nation dont ils seront esclaves, c’est moi-même qui la jugerai, et ils sortiront ensuite avec de grandes richesses. »Omniscient : Egypte = pays étranger ; Des chefs de corvées = esclaves ; Dieu jugera cette nation = Les 10 plaies ; Ils sortiront avec de grandes richesses = Vous ne partirez pas les mains vides.

Jusqu’à présent Dieu s’était révélé individuellement. Moïse fait personnellement connaissance du Dieu de son père, du Dieu d’Abraham, du Dieu d’Isaac et de Jacob. Dieu avait laissé les enfants d’Israël se multiplier en Egypte Ex 12/37 : 603 550 hommes (recensement comprenant seulement les hommes de vingt ans et les hommes en âge de porter les armes) sans leur apporter de nouvelles révélations.

Pendant le séjour d’Israël en Egypte, le peuple de Dieu était dans sa période de petite enfance (insouciante, en partie ignorante en ce qui se rapportait au Dieu de leurs ancêtres). Dorénavant, le peuple de Dieu sera à l’école de l’Eternel pour apprendre la véritable nature de son Dieu et ses exigences à son égard. Désormais, il y aura un peuple lié par Alliance avec le vrai Dieu : le moment était venu d’en faire un peuple adulte conscient de ses devoirs et de ses responsabilités à l’égard de son Dieu. Le but étant qu’il réalise pleinement sa vocation de peuple témoin de Dieu.

Dt 8/5 : « Reconnais dans ton cœur que l’Eternel, ton Dieu, t’éduque comme un homme éduque son enfant. »

Ainsi, Dieu va aussi se manifester à tout le peuple :

Sa toute puissance se manifestera lors de la sortie d’Egypte en échappant à la fois aux 10 plaies, à l’ange exterminateur, à la poursuite de pharaon par le passage à sec de la mer rouge, par la colonne de feu et de nuée comme guide dans le désert.

Sa bienveillance se manifestera dans la prodiguassions de ses soins (eau, manne, cailles, protections : « Pendant ces 40 années, ton vêtement ne s’est pas usé sur toi et ton pied n’a pas enflé. (Dt 8/4) »

Sa sainteté se manifestera dans ses commandements, ses lois, ses prescriptions. (Loi de sainteté : Tous les commandements visaient à la sainteté de la vie ; les lois agraires (Le jubilé) ; les lois judiciaires, pénales (Villes refuges) ; les lois civiles (Responsabilité civile) ; les lois sociales (le sabat=droit au repos) ; les lois morales (Interdictions adultère, homosexualité) ; Les lois sanitaires (Interdiction des maisons insalubres) ; Les lois religieuses (Un sanctuaire : Le Tabernacle, un clergé et des sacrifices) ; Un régime théocratique.

CONCLUSION

A travers Moïse, l’ETERNEL va sortir les tribus descendant de Jacob de l’Egypte.

Il les transformera en une nation dotée d’institutions (Organisation : ensemble de règles) et de prescriptions cultuelles (livre Lévitique).

Israël va exister en tant que peuple avec un culte, des lois venant du seul vrai Dieu qui se distinguait des autres faux dieux par sa sainteté et son existence de toure éternité.

A LIRE : Dt 4/5-9 : « Voici, je vous ai enseigné des lois et des ordonnances, comme l’Eternel, mon Dieu, me l’a commandé, afin que vous les mettiez en pratique dans le pays dont vous allez prendre possession. Vous les observerez et les mettrez en pratique ; car ce sera là votre sagesse et votre intelligence aux yeux des peuples, qui entendront parler de toutes ses lois et qui diront : Cette grande nation est un peuple absolument sage et intelligent ! Quelle est, en effet, la grande nation qui ait des dieux aussi proches que l’Eternel, notre Dieu, l’est de nous toutes les fois que nous l’invoquons. Et quelle est la grande nation qui ait des lois et des ordonnances justes, comme toute cette loi que je vous présente aujourd’hui ? Seulement, prend garde à toi et veille attentivement sur ton âme, tous les jours de ta vie, de peur que tu n’oublie les choses que tes yeux ont vues, et qu’elles ne sortent de ton cœur ; enseigne-les à tes enfants et aux enfants de tes enfants. 

A travers le rôle de Moïse, Israël a reçu sa véritable identité nationale qui est celle d’être le peuple de Dieu d’où naîtra le Sauveur du monde.

Il faudra bien du temps pour qu’il réalise pleinement sa vocation de Peuple TEMOIN DE DIEU.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s